L’autre visage de la Costa Brava

by

Avec ses villes chargées d’histoire, ses plages réputées et sa culture singulière, la Catalogne fait rêver. Terre de contrastes, elle se prête à merveille à l’œnotourisme et aux parcours gastronomiques.

C’est en plein pays catalan, petit bout de terre dorée situé au nord-est de la Catalogne, dans la province de Gérone, que la Costa Brava dévoile son plus beau visage. Entre les Pyrénées et la Méditerranée, proche de Barcelone et de la frontière française, facilement accessible par voie aérienne, la région est une destination privilégiée pour de nombreux touristes à la recherche de soleil et d’une gastronomie haute en couleur et en saveurs. De nombreuses criques et plages permettent de profiter au mieux du soleil et de la mer, une diversité qui constitue l’un des principaux signes distinctifs de la Costa Brava. La région est divisée en deux parties bien distinctes : l’Alt Empordà et le Baix Empordà. Les villes touristiques côtières Cadaqués – où vécut Salvador Dalì –, Roses, Begur, Platja d’Aro, Tossa de Mar, Pals et Llança font office de vitrine des richesses viticoles, culinaires et culturelles de la région qui recèle une offre architecturale et archéologique des plus importantes en Europe, comme en témoignent les villages de Peratallada et de Pals, niché sur une colline surplombant les rizières. Un important patrimoine que les hommes ont su sauvegarder pour raconter leur passé aux générations futures.

La Costa Brava ne jouit pas particulièrement d’une bonne réputation en matière de vin ; en outre, ses plats souvent trop gras et riches ne sont pas le premier choix des vacanciers. C’est avec dix-huit chefs étoilés ou non, dans la région de l’Empordà, qu’une démarche a été engagée pour lutter contre ces idées reçues et promouvoir la gastronomie catalane. Ces artisans des métiers de bouche adeptes d’un art de vivre simple chargé d’émotions et de passions se sont regroupés autour du club tourisme gastronomique de l’agence catalane du tourisme. Ils proposent une cuisine authentique restée inchangée depuis plusieurs siècles à base de riz, d’aromates, de poissons de la côte et de viandes du terroir. Ils travaillent avec un réseau d’entreprises qui cherchent à mettre en valeur le labeur culinaire à travers des cours de cuisine à l’Aula Gastronòmica de l’Empordà à Vall-llobrega proposés par des chefs d’exception dans un lieu atypique, proche d’un port de pêche où les brises marines sont bienvenues !

Le restaurant Miramar de Paco Perez, fondé en 1939 par la famille Serra, détient actuellement deux étoiles au célèbre guide rouge obtenues en 2006 et 2010 par le chef Perez, élève de Michel Guérard, grâce à sa cuisine inventive et innovatrice à base de produits du terroir. Ses repas sont tout à fait exceptionnels : entre les maki de riz à la cubaine, des fish and chips revisités, la soupe ajoblanco froide époustouflante, les morilles à la crème accompagnées d’un granité de foie gras et le mérou aux pommes de terre rôties, caviar et herbes fraîches, l’envolée culinaire est à son summum. Comme le disait si bien Josep Pla : « La cuisine, c’est le paysage dans une assiette. »

Dans l’arrière-pays catalan, le village médiéval d’Ullastret n’est à rater sous aucun prétexte ! Dans ces ruelles tranquilles où il fait bon vivre, le jasmin et les bougainvilliers font le bonheur des sens. C’est dans ce petit bourg de trois cents habitants que se trouve la fabrique artisanale de recuits, fromage réalisé à base de lait de brebis. Le Ca La Nur, titulaire d’une marque déposée sur le territoire de la Baix d’Empordà et commercialisé à Barcelone et à Madrid, côtoie les plus grandes tables d’Espagne. Dans ce même village, le restaurant El Fort de Dolors Puig charme par sa philosophie Slowfood et sa cuisine saine à base de produits non traités fournis par les producteurs locaux. D’autres restaurants sont à tester, comme le Mas dels Arcs, à Palamòs, ou l’étonnant restaurant Els Tinars, à Llagostera – 1 étoile au guide Michelin –, tous membres du groupe de la cuisine de l’Empordanet.

La gastronomie n’étant pas seulement l’apanage de la bonne cuisine, les vins sont aussi de la partie ! Les vignobles, ici, produisent des vins de qualité grâce à des méthodes de travail qui s’inscrivent dans le respect de la nature. Parcourir les vignes, en sentir le parfum, en observer les couleurs est un vrai plaisir. Les dégustations sont organisées dans des lieux insolites, comme cette cave ultradesign au cœur du vignoble, la cave Finca Bell-lloc de Palamòs ou celle du Clos d’Agon, à Calonge. L’Institut catalan de la vigne et du vin vise à diffuser et à promouvoir la culture de vins de qualité élaborés en Catalogne à travers des circuits œnotouristiques tout à fait étonnants. Une Catalogne nouvelle qui innove tant en ce qui concerne la méthode de production que le marketing, avec des étiquettes comme celles de la cave de la Vinyeta de Mollet de Peralada. Une invitation à flâner au cœur des vignes, un verre à la main entre deux conversations avec ces hommes passionnés. On y dégustera un mousseux considéré par les Catalans comme leur champagne : le Cava. Des notes pétillantes de joie, à servir en apéritif et avec les meilleurs repas.

Pas loin de la plage de Pals, se trouve un hôtel typique et charmant, le Sa Punta, quatre étoiles, tout près de Begur, sur les rives merveilleuses de la Costa Brava, au cœur d’une forêt de pins. A sa tête, les frères Front, passionnés de l’hôtellerie-restauration depuis des années, dirigent de main de maître une équipe souriante, toujours présente pour des clients exigeants, afin que leur séjour soit inoubliable. Le spa, la piscine à l’eau de mer extérieure et le jardin relaxant promettent des vacances zen. Le restaurant propose un large choix de produits de la région et de saison. Une ambiance raffinée dans un cadre enchanteur, offrant une sélection des meilleurs vins de la région et des cigares venus des quatre coins du monde.

Rendez-vous sur Hellocoton !
No tags