Au son de l’opéra

by

A l’occasion du 88e Festival international d’art lyrique de Vérone, les GB Thermae Hotels, à Albano, en Italie, proposent des escapades conjuguant musique et détente.

C’est dans le somptueux cadre des Arènes de Vérone, ville des amours de Roméo et Juliette, que se déroulera, du 18 juin au 29 août, le Festival international d’art lyrique de Vérone, qui réunit les plus grands artistes internationaux qui se produiront dans le troisième plus grand amphithéâtre romain au monde, sur scène et dans les gradins. C’est aussi le mieux conservé et il bénéficie d’une acoustique remarquable. Au programme, cette année, Turandot, Madame Butterfly, Aida, Il Trovatore et le célébrissime Carmen, de Bizet.

Entre deux représentations, les promenades en ville permettront d’explorer un patrimoine vieux de près de deux mille ans : la basilique San Zeno, l’une des plus belles églises romanes d’Italie, la place des Seigneurs, où les palais alignent leurs arcades ocre et rouge, et, bien évidemment, la maison de Juliette, avec sa façade de briques aux belles fenêtres galbées et au balcon de pierre. Vérone, c’est aussi des vestiges romains qui côtoient des demeures médiévales et des monuments de la Renaissance dans un ensemble harmonieux et plein de charme.

C’est au pied des collines Euganéennes, entre Venise, Padoue et Vérone – le « triangle d’or » d’Italie –, à Abano, que les amateurs d’opéra pourront profiter d’un hébergement haut de gamme et de l’accès au Thermal Spa dans l’un des cinq hôtels du groupe GB Thermae Hotels. Les possesseurs de la Thermal Spa Card auront accès aux divers équipements des hôtels et pourront profiter des trois à cinq piscines d’eau thermale à différentes températures, des hydromassages, parcours à contre-courant, jacuzzi, hydroparcours pour la gymnastique et le raffermissement, des jeux d’eau, d’une grotte thermale sudatoire, des cours d’aquagym, de la salle fitness et des vélos mis à disposition.

Le succès et la célébrité des Thermes Euganéens sont dus, depuis des millénaires, à l’eau et à la boue thermale. L’eau thermale d’Abano prend sa source dans les monts Lessini, dans les Préalpes, et s’écoule dans le sous-sol, à travers la roche calcaire pour arriver à une profondeur de 2 000 à 3 000 mètres ! La richesse en substances dissoutes fait de cette eau une ressource thermale unique au monde, classée d’un point de vue chimique comme une eau salso-bromo-iodique hyperthermale (avec un résidu fixe de 5,050 grammes de sels dissous par litre). Pour préserver l’extraordinaire valeur de cet élixir, elle est extraite des puits avec un système de pompage qui en préserve toutes les qualités. Dans les terres d’Albano se forme ainsi une boue qui est récoltée de façon contrôlée dans deux lacs thermaux. L’argile, obtenue à travers un procédé complexe, est riche d’une algue autochtone appelée « ETS 500 », dont l’action anti-inflammatoire a été testée et contrôlée par l’université de Padoue et récemment breveté au niveau européen.La « fangothérapie » se déroule en trois temps : l’application de la boue, le bain en eau thermale et le massage tonifiant. La boue est appliquée directement sur la peau à une température comprise entre 37° C et 38° C pendant 15 à 20 minutes. A la fin de l’application, après une douche chaude, le client s’immerge dans le bain thermal à une température de 37-38°C. Il est conseillé de se reposer ensuite pour prolonger les effets biologiques de la boue.

Le programme comprend douze nuits en pension complète, hébergement en chambre double, consultation médicale pour la personnalisation du programme de soins et dix séances. Chaque séance du Programme Terre comprend l’application de boue thermale bien-être, bain thermal à l’ozone, un massage bien-être de 28 minutes et la Thermal Spa Card. A partir de 1710 euros par personne en hôtel 4*.

Rendez-vous sur Hellocoton !