Ile Rousse Thalazur Lieu de délices

by

 

A deux pas du port de Bandol, l’Ile Rousse Thalazur est un hôtel luxueux où passer un séjour des plus agréables, entre repas gastronomiques et soins exceptionnels dans un cadre époustouflant.

Dès l’arrivée à la petite gare de Bandol, on oublie vite le climat parisien maussade. La chance est de notre côté : nous sommes accueillies par de doux rayons du soleil et une charmante brise marine. Un chauffeur nous attend sur le quai pour nous emmener à l’hôtel Ile Rousse Thalazur, un cinq étoiles entièrement rénové il y a un an. Dès l’accueil, on a le sentiment de se trouver dans un cadre d’exception. L’immense réception bordée de baies vitrées donne sur la piscine d’eau de mer à débordement chauffée à 25° et sur la baie de Renécros. En empruntant un escalier en bois, on se retrouve sur la jolie plage qui borde la petite baie protégée.

Les chambres, très spacieuses, sont joliment décorées et le lit est particulièrement confortable. La terrasse donne sur la mer et l’on peut admirer les flots lovée dans un fauteuil design. Les grandes armoires au mur sont dotées de rangements très pratiques. Un grand écran plasma satisfera les mordus de télé et le Wi-Fi est gratuit dans toutes les chambres.

Au sous-sol, le centre de thalasso, entièrement rénové, s’étend sur 800 mètres carrés. Les programmes sont soigneusement préparés selon les besoins du client. Les cinq cabines de massage ont vue sur mer et ceux qui le désirent pourront se prélasser, entre deux soins, dans les transats de la salle de repos aux grandes baies vitrées. La piscine d’eau de mer chauffée à 32°-34° est dotée d’hydromassants pour chaque partie du corps, de la plante des pieds à la nuque. On y propose des cours d’aquagym et d’aquabike pour sept personnes maximum.

Dans la cabine d’enveloppement, un waterbed nous attend. Enveloppée dans des feuilles en maïs biodégradables, on attend que le soin d’algues brunes bio et d’algosérum fassent leur effet drainant tout en rêvant, bercée par la musique et les couleurs de l’arc-en-ciel. Puis, on pourra choisir entre le bain hydromassant qui stimule chaque zone du corps en douceur ou la douche à jets d’eau de mer sous pression (ça fait moins mal) qui favorise le retour veineux. Pour traiter la cellulite, l’Ipulse, à l’effet palpé-roulé en profondeur, comprime les cellules graisseuses. L’effet dure bien après la séance. Pour drainer les liquides stagnants, on optera pour le massage lymphatique et la cryothérapie, avec un enveloppement d’une vingtaine de minutes. Le massage suédois, effectué par les mains expertes de Betty, permet de décoller les tissus et dénouer les nœuds. Fantastique !

Pour s’hydrater après être passée au hammam ou au sauna, une tisane nous attend à l’espace marin. Nous apprenons qu’on obtient les mêmes résultats avec vingt minutes de hammam qu’avec vingt minutes de sport. Les amoureux profiteront de la cabine duo pour un massage en couple, chacun installé sur une table, après avoir séjourné dans le hammam privatif ou admiré la baie depuis la terrasse privée.

Les trois cabines d’esthétique sont, elles aussi, agencées avec douche, chromothérapie et musique. Les soins visage sont signés Skinceuticals, Thalgo et Terrake. Ce dernier, prodigué au son des tams tams indiens, vous transporte dans une dimension mystique. Pierres semi-précieuses et quartz font pénétrer huiles et sérums dans le derme. Sensations inédites et peau de pêche garanties.

Les heures passées entre les mains expertes des thérapistes, ça creuse ! Dès l’ouverture, à 19 h 30, nous sommes assises dans le restaurant gastronomique Les Oliviers, dont Bruno Chastagnac dirige les cuisines avec brio. Si vous parcourez la région, n’hésitez surtout pas à y faire un détour, vous ne le regretterez pas. Affamées et admiratives devant le merveilleux spectacle des lumières reflétées dans l’eau obscure accompagnées du son des vagues, nous dégustons le cocktail maison, préparé avec de l’orange, du citron, de la verveine à la citronnade Pim’s et Grand Marnier et fini au champagne, servi avec de délicieux petits canapés. Nous attaquons ensuite le menu Saveurs et Traditions : œuf de Bresse coulant, avec purée de topinambour et confiture de truffe, pavé de daurade royale de Méditerranée, avec potiron et salsifis glacé, échalotes confites au porto, couteau mariné au genièvre. Le merveilleux plateau de fromages, une trentaine, est sélectionné par Pierre Gay, maître affineur MOF. Quant au service, il est impeccable, discret et jamais envahissant. Les desserts, eux, sont aussi bons que bons, telle la Sphère de chocolat blanc fraise et rhubarbe (une fine boule de chocolat blanc avec, à l’intérieur, du sorbet aux fraises et des morceaux de fraise fraîche sur une mousse de chocolat blanc) et le café est servi avec du caramel mou et des pâtes de fruits, le tout fait maison.

A l’entrée du restaurant trône la cave à vins rouges, où la température oscille entre 16 et 24 degrés. On y compte environ 140 références, en majorité des vins de région. Le chef et le sommelier, grand amateur de vins de niche et qui aime faire découvrir de grands blancs et de grands rouges, travaillent en harmonie et en fonction des saisons – en hiver, priorité aux vins rouges. Les prix varient entre 50 et 3 000 euros pour un Petrus. Le ticket moyen est de 120 euros, et ça les vaut bien !

La découverte de la thalasso sensorielle de trois jours comprend 9 soins individuels dont 3 soins Privilèges : Escale Détente Zen, Escale Beauté marine, Escale authentique masculin, Escale maman bébé.

 

Infos pratiques

25, boulevard Louis-Lumière, Bandol

Tél. : 04 94 29 33 00

 

ACCÈS

En train :

• Gare de Toulon à 18 km et de Marseille à 52 km (TGV)

• Gare de Bandol TER à 1 km de l’établissement.

Par avion :

• Aéroport de Marseille / Marignane à 70 km

• Aéroport de Toulon / Hyères à 30 km

Rendez-vous sur Hellocoton !
No tags